#35 – L’Art au service du bien commun

Yacine Aït Kaci & Adeline Pilon (Elyx)

Faire connaître les ODD au plus grand nombre tel est l’enjeu que nous avons pour passer du discours aux actes et avoir un réel impact. Il est important de comprendre l’approche systémique des ODD : on ne peut pas traiter le sujet de la lutte contre le changement climatique sans s’assurer de l’égalité entre les sexes ou un accès à des emplois décents ou dans un monde en guerre. Je le répète souvent, mais il faut passer par une étape indispensable qui est de s’informer, de connaître les enjeux pour avancer dans le bon sens et ainsi créer ensemble de nouveaux récits. Pour faire passer les messages, tous les canaux doivent être utilisés. Via l’éducation par exemple où ces sujets doivent être abordés dès le plus jeune âge mais aussi via la culture et l’art qui aident à la construction de nouveaux imaginaires et de cette nouvelle réalité.Un petit bonhomme avec un joyeux sourire s’emploie à faire passer ces messages chez les petits comme chez les plus grands. Je ne sais pas si vous le connaissez. Il s’agit d’Elyx, l’ambassadeur virtuel des Nations Unies.

Ce personnage porte sans un mot un message universel pour encourager la paix, le développement durable ou la lutte contre les changements climatiques.

Derrière ELYX se cache l’artiste digital Yacine Ait Kaci que j’ai la chance de recevoir aujourd’hui en compagnie d’Adeline Pilon. Ensemble, ils ont créé la fondation ELYX qui mène d’une part des actions de plaidoyer et d’autre part a créé le programme 10togo pour décomplexifier les sujets et décomplexer chacun face aux grands enjeux de la décennie. 

Ressources, références et crédits

Site de la Fondation Elyx

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.