#22 – L’impact positif, de l’utopie à la réalité

Elisabeth Laville (Utopies)

La société dans laquelle nous évoluons a donné la part belle au consumérisme. Les réseaux sociaux ne font qu’accélérer ce phénomène en nous bombardant quotidiennement de sollicitations de millions de marques. Les entreprises influencent nos perceptions, nos modes de vie et nos comportements. Ben Cohen, entrepreneur visionnaire et cofondateur de la marque de crèmes glacées Ben & Jerry’s affirmait déjà à la fin des années 2000 que « l’entreprise combine la créativité humaine organisée et l’argent, ce qui en fait désormais la force la plus puissante au monde ». Les entreprises jouent donc un rôle de premier plan dans la résolution des problèmes de notre temps et notamment dans la transition écologique. Elles peuvent et doivent inventer de nouveaux récits, dessiner de nouveaux imaginaires et se servir de leur plateforme pour véhiculer de nouvelles valeurs.

Comment réinventer son business model, comment opérer cette transformation pour non seulement réduire ses externalités négatives mais aussi avoir un impact sociétal positif ? Comment avoir une marque positive ? Nous allons aborder toutes ces questions avec la spécialiste de l’impact positif, Elisabeth Laville que j’ai l’honneur de recevoir aujourd’hui.

Elisabeth aide depuis 25 ans les entreprises dans cette transformation. Elle a créé Utopies, le premier Think-tank et cabinet français spécialisé dans le développement durable, les stratégies de marques engagées et les entreprises à impact positif. Reconnue comme experte l’internationale sur ces sujets, elle a reçu en 2008 le Prix Veuve Clicquot de la Femme d’Affaires de l’année et a été faite Chevalier de la Légion d’Honneur. Elle est également la fondatrice du mouvement BCorp en France.


Ressources, références et crédits

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.